Note d'intention

U.H.S. : sigle des Unités d’Harmonisation Sociale, centres de rééducation par le travail mis en place au Värmotten sous la dictature de la Présidente à vie Bjorkman.

Définition fournie par un dictionnaire du Kola

PJ : sigle de Personnage Joueur, individu tentant de fuir une UHS pour trouver asile au Kola après une longue marche.

Définition à usage unique

UHS-72 est un jeu de rôle en grandeur nature qui a la particularité de ne pas prendre place dans un lieu fixe mais de prendre la forme d’une randonnée. Outre l’effort physique et les conditions particulières liés à ce cadre, notre volonté est de profiter de l’état d’esprit particulier qui se crée pendant une randonnée, un état d’esprit propre à l’introspection. Notre jeu sera donc construit autour des relations entre les personnages, des dilemmes qu’ils vont affronter et des émotions qui vont en jaillir.

Le jeu s’étalera sur 24 heures, avec un départ en début d’après midi et une arrivée le lendemain après le déjeuner. La randonnée proposée demandera un effort physique certain, avec une quinzaine de kilomètres et 600m de dénivelé à parcourir durant chaque “demi-journée”. En revanche le timing aura une certaine souplesse et il ne s’agira pas d’une course contre la montre. Des dispositions seront prises pour assurer la sécurité physique des participants et une évacuation sera possible en cas de besoin ; mais si un joueur ne peut pas poursuivre la marche, il risque de sortir définitivement du jeu.

La première demi-journée de marche mènera les personnages jusqu’à un bivouac qui se fera à la belle étoile, sans tente mais avec de quoi dresser un abri sommaire en cas d’intempéries et les joueurs utiliseront les tapis de sol et les sacs de couchage qu’ils auront apportés. Les joueurs auront de quoi manger chaud, avec un apport énergétique suffisant, mais le plaisir gustatif n’est pas assuré. La nuit se passera donc dans des conditions précaires correspondant à l’ambiance du jeu, mais la privation totale de sommeil n’est pas au programme.

Chaque joueur devra venir avec un minimum de matériel : duvet, sac à dos, chaussures de randonnée, etc. Un pantalon et deux t-shirts, constituant l’uniforme des prisonniers, devront également être achetés en respectant les références exactes transmises par les organisateurs.

Ce jeu ne sera pas une tribune politique et si une dictature a été choisie comme antagoniste, les Personnages auront des opinions variées sur des sujets telles que la politique, l’écologie, la sexualité ou la musique. Il s’agira de créer du jeu autour de sujets clivants et non de mettre en avant les opinions des organisateurs ou des joueurs.

La sécurité émotionnelle de nos joueurs est aussi une de nos préoccupations et le questionnaire de préinscription détaille les sujets sensibles qui peuvent faire l’objet d’un tabou. Certains sont liés au cadre du jeu et ne pourront pas être évités, d’autres nous guideront au moment du casting pour offrir la meilleure expérience possible correspondant aux souhaits de jeux des participants. Les violences sexuelles ont été exclues du jeu par l’équipe, que ce soit dans les backgrounds des personnages ou pendant son déroulement.